Historique

Histoire de la découverte de la Grotte de la Devèze

 

Courniou les grottes le trou de découverteLe trou d’entrée de la grotte fut découvert lors des travaux de construction de la ligne de chemin de fer Mazamet-Bédarieux, en 1886-1887. L’entrée naturelle de la cavité est un orifice circulaire situé dans l’angle Nord-Est de la cour de la gare, une sorte de cheminée remontante creusée dans la roche à sept mètres au dessus du sol.
D’après E. Martel dans « Les Abîmes », les ouvriers mineurs et terrassiers l’avaient déjà parcourue et en avaient saccagé le concrétionnement lorsque, le 9 janvier 1893, MM. Bourguet, Armand et le guide Martel l’explorèrent à leur tour. Le premier en dresse en une soirée le plan et la coupe publiés dans le même ouvrage. Il faut mentionner que ces travaux, exécutés très rapidement, n’ont qu’un lointain rapport avec la réalité.

L’exploration est reprise, bien des années plus tard, en 1928-1929, par M. Milhaud et son équipe. En 1930, une belle découverte vient récompenser leurs efforts : les salles supérieures de la grotte et la salle des Bijoux. De nombreux diverticules et le réseau inférieur sont également explorés.

Courniou les grottes la ligne de chemin de fer dont la construction a permis la découverte du trou de la DevèzeLa partie la plus richement décorée de la grotte est aménagée en 1932-1933 par le Spéléo-Cub de la Montagne Noire et de l’Espinouse, regroupant les spéléologues de toute la région mazamétaine et saint ponaise.Les salles qui actuellement sont les premières à être visitées furent aménagées plus tard et ouvertes au public en 1939 en présence de l’éminent spéléologue français Norbert Casteret.
Cet aménagement permet de faire un circuit complet dans la grotte et de découvrir la richesse et la diversité du concrétionnement, la salle G. Milhaud étant sans conteste la plus belle de la caverne.

Pour en savoir plus venez visitez l’espace pédagogique souterrain et son espace 3D